Compulsions alimentaires

La Nourriture Est-Elle Votre Tranquillisant?

Souvent c’est juste après un problème, un stress ou un sentiment d’impuissance face à un évènement que la fringale survient. Quelques minutes ou quelques heures après, cette faim émotionnelle va être utilisée pour gérer un sentiment d’impuissance face aux difficultés de la vie qui nous font face à ce moment précis.
Ce n’est pas vraiment une personne ou bien le problème qui cause la faim. Mais c’est ce que vous avez ressenti face à cela.

En travaillant sur mon programme, vous allez observer dans quelles circonstances vous mangez trop ou mal. Par exemple, avec qui, où et quand avez-vous ressenti cette faim. Ensuite vous allez devoir être attentif à cela et à ce qui vous submerge à ces moments. Avec qui ou quand ressentez-vous cette faim?
Identifier ces moments de compulsions est un étape majeure dans ma formation et aussi une base de départ sans laquelle on ne peut pas aller plus loin et obtenir son poids de forme et perdre ses kilos superflus.

Identifier et analyser pour amorcer le processus de perte de poids.

Vous allez devoir dans cette étape regarder les choses en face.Vous allez mettre en lumière quelque chose de très important. Analysez ce qui vous perturbe et vous conduit machinalement vers le grignotage pour vous apaiser. Car vous utilisez la nourriture comme un tranquillisant.
Personne n’accueille avec joie des émotions et sentiments négatifs. Et pour éviter ceci nous cherchons à faire quelque chose d’autre pour nous dévier de ces émotions intenses.
Une astuce est de faire comme si ces émotions étaient en quelque sorte un orage passager et que l’orage ne dure jamais. Mais quand il est là, car il est nécessaire parfois que l’orage gronde et laisse déferler la pluie, il faut le laisser passer tout simplement.  Dans mes formations et mes crachins, je donne plusieurs  techniques  pour que ce moment se passe sans passer par la case nourriture et grignotage .
Si vous éprouvez des difficultés à accepter cet instant de voir vos émotions négatives en face et de les accueillir, la nourriture restera votre tranquillisant et donc votre médicament contre ses émotions qui vous submergent.

La Nourriture est une Protection contre vos émotions négatives.

La nourriture vous sert à deux choses :

1- Elles vous aide a éviter vos émotions. Donc elle vous aide à fuir vos émotions pour ne pas les vivre car elles sont désagréables.

2- Elle remplace les émotions désagréables par des expériences agréables.
(voir l’article sur la transe alimentaire)

Pour résumer, la nourriture vous aide à vous protéger des émotions et sentiments que vous ne voulez pas vivre.
Mais ce sont justement ces émotions qui vont vous guérir de vos faims émotionnelles, grignotages compulsifs et appétits voraces. Ces sentiments vous donnent la possibilité d’ouvrir certains problèmes intérieurs qui doivent être résolus. Alors que la nourriture vous ferme toutes possibilités d’évoluer et ne donne que des solutions d’urgence, superficielles, néfastes pour votre santé et votre ligne et de plus vous empêche de réfléchir aux solutions possibles.

 

Compulsions alimentaires

Compulsions alimentaires

Le sentiment d’impuissance et le grignotage.

Beaucoup de mes clientes me disent qu’elles cèdent aux grignotages incontrôlables à partir du moment où elles ont quasiment atteint leurs poids souhaité. Alors qu’elles avaient un parcours parfait au niveau de leur hygiène alimentaire et du sport, soudain elles  s’auto-sabotent à l’approche de l’atteinte de leur objectif de poids.
Ceci est un comportement absurde mais en même temps la réponse est simple : si tous les kilos sont perdus, à quoi allez-vous penser après ? Vos vrais problèmes ? Ceci est effrayant.
Parce que l’on se sent impuissant face à cette préoccupation ou cette difficulté non-résolues. On a l’impression que l’on ne possède  aucune solution pour changer ce problème et c’est pour cela qu’il est plus facile de continuer à grignoter et prendre du poids. En effet, ceci paraît plus simple que des ennuis plus profonds et qui exigent une longue réflexion sur soi, sa vie et son enfance.

Mais la nourriture renforce malheureusement cette impuissance. La nourriture nous ramène à un stade antérieur de notre développement. Plus particulièrement à notre enfance. Stade de notre vie ou l’on éprouve se sentiment d’impuissance et aussi ce sentiment de plaisir nourriture/réconfort.
Mais nous sommes bien adultes maintenant et nous avons le choix entre :

  • Oser se confronter à ses sentiments et gérer ses émotions désagréables
  • Ou bien continuer à manger et ne pas maigrir et garder ses kilos en trop

Avec de l’aide et des bonnes techniques, il est simple de faire les bons choix puisque vous êtes adulte et que vous savez ce que vous désirez aujourd’hui pour vous même. Dans un prochain article, je reviendrai sur le sentiment de solitude et sur comment ressentir ses émotions et ne pas les bloquer afin de pouvoir maigrir sans plus jamais avoir à lutter avec son poids.

Commentez et partagez ! Merci.

 

 

 

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Il est aussi possible de voir l’évolution de sa courbe de poids, recevoir et changer ses alertes de motivations. Plus une touche SOS pour éviter les fringales. […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *